http://hornplans.free.fr

Le site des plans d'enceintes Horn à pavillon.

Derniers sujets
» Les perles du bon coin
Aujourd'hui à 18:22 par klh

» Les Bons Plans du Net
Aujourd'hui à 16:50 par Bebert7068

» VENDUE Ki ki n'en veut d'une electribe emx 1 smart media
Aujourd'hui à 15:18 par Bebert7068

» nouvelle sono MerQTek :D
Aujourd'hui à 7:35 par Pao_MerQTek

» Fermeture de B.Corde
Hier à 22:32 par sebdg1

» Présentation Jarode 30
Hier à 22:27 par sebdg1

» Vends pièces détachées sanway
Hier à 20:55 par mr one

» vends tête EAW jf100 et module D1-800 sanway
Hier à 20:14 par mr one

» Bavayia Sound System
Hier à 19:28 par bricenc


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Facebook, Google, Apple veulent votre bien

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Marc34

avatar
Enfin...presque, à leur manière, quoi.

France 2 a diffusé un reportage sur Facebook, Google et Apple. On y découvre comment ont été fondées ces sociétés, on y parle aussi un peu de Bill Gates et Microsoft. Puis est fait état du pouvoir dont ces sociétés jouissent, de ce qu'elles en font et ce qu'elles veulent faire...et ça donne pas envie du tout:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

On notera que les créateurs de toutes ces sociétés ont un point commun: celui d'avoir piqué des idées aux autres pour monter leur business. Seul Steve Wozniak pourra trouver grâce : il est un vrai créateur, et voulait partager ses découvertes avec les autres, là où Steve Jobs espérait n'en retirer que des gains financiers. D'ailleurs le reportage démontre que si Wozniak était le seul créateur des premiers ordinateurs Apple, Steve Jobs a su capter toute l'attention du public au détriment du vrai créateur.

On y voit aussi  Bill Gates qui se targue d'avoir vu l'avenir avec Windows, lui qui n'a fait que copier ce qu'il avait découvert en errant dans les bureaux de chez Apple: le système d'interface graphique Apple, qui avait lui même été "emprunté" à Xerox avec sa souris. Bill Gates avait déjà fait fortune avec MS-DOS, un système d'exploitation qu'il avait racheté à un petit programmeur de la ville, puis proposé à IBM en affirmant que c'était lui qui l'avait crée: c’est l'origine de la fortune de l'homme le plus riche du monde. Pas mieux pour ce filou de Zuckerberg.

Une erreur tout de même: Steve Jobs n'a pas démissionné lui même de Apple en 1985: il a été viré par le conseil d'administration, Jobs n'ayant plus la majorité au capital de la société qu'il avait monté. L'homme qui l'a fait viré s’appelle John Sculley, un ancien patron de Pepsi Cola que Steve Jobs avait lui même recruté en lui disant: "Comptez-vous vendre de l'eau sucrée le reste de votre vie, ou voulez-vous changer le monde avec moi ? "

C'est dire si ce monde du business est sympathique: tu fais des pieds et des mains pour embaucher un gars que tu vas payer une fortune et le lendemain, c'est lui qui te vire! Jobs montera ensuite Next, des ordinateurs qui avaient plutôt bonne presse, mais qui ont un fait un flop commercial. Comme quoi, monter deux fois de suite une entreprise similaire n’est pas une science exacte.

A la presque fin du reportage, il y a un ancien cadre de Microsoft qui compare Bill Gates a Jésus!!! Lol, comparaison pour le moins surprenante, parce Jésus qui s'associe à Monsanto (le diable donc), c’est de la science fiction.

Mais ce que vous allez découvrir, ce à quoi à servent vos donnés personnelles, et le monde que ces sociétés vous préparent pour demain vont plutôt vous dégouter d'utiliser ces services : parce que plus on les utilise, plus on renforce leur pouvoir.


_________________
"Il y a deux types de sonorisateur: ceux qui savent utiliser le bouton "preset" du processeur, et ceux qui savent à quoi servent les autres boutons."
Calculatrices Audio Android
Bons plans Thomann

ludo_as

avatar
J'ai vu ce reportage, et ce qu 'il me fait le plus peur c'est tout ce que l'on ne se doute pas !!!

Marc34

avatar
J'ai vu ce reportage, et ce qu 'il me fait le plus peur c'est tout ce que l'on ne se doute pas !!!
C'est pas le plus difficile de prévoir ce qu'ils préparent, il suffit de se mettre un peu dans leur peau et de penser comme eux. Pour ça il faut oublier tout ce qui pour nous est rationnel, parce que pour eux, l'objectif, c'est tout ce qui peut générer du fric. Donc tout ce qui pourra être générateur d'argent sera monnayé, y compris et surtout ce qui était jusque là gratuit, ce afin de créer de nouveaux marchés.

Un exemple de nouveau marché: tu veux des amis, tu peux en louer au Japon, c'est devenu courant, et c'est même dispo chez nous :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Voila un peu d'explications cyniques:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

A ce propos: Soonnight, c'est les mêmes qui "emploient" des photographes esclaves gratuits pour remplir leur site de photos, ce qui est la matière première. Bien entendu Soonnight te demandera d'être disponible (normal, plus tu fais de photos mieux c'est pour eux), il faudra que tu possèdes un bon appareil photo, si possible Reflex, être sociable et ouvert d'esprit : ben oui il faut être bien ouvert pour être travailleur esclave du site. En contre partie tu auras droit de rentrer gratos dans la discothèque!!! Incroyable non? Attention il te faudra quand même un véhicule et payer l'essence pour te déplacer. Le pire, c’est quand tu informes les esclaves photographes de leurs conditions: tu te fais insulter, parce que eux, ils sont contents de leur condition d'esclaves: ils peuvent assouvir leur passion pendant que le site se remplit les poches Je ne connais pas les conditions exactes des esclaves (et je suis gentil quand je dis esclave, parce que l'esclave lui était nourri logé blanchi), mais comme il ne peut pas y avoir contrat de travail: que se passe-t-il si tu es victime de violence pendant que tu fais des photos, ou si tu te fais voler ou casser ton appareil photo? Enfin on peut imaginer, mais les esclaves n'aiment pas ces questions, ils sont très contents de leur situation, voilà ou on en est arrivé. Et ça, ça existe déjà depuis plus d'une dizaine d'années. Donc demain, si on pourra créer des pseudo emplois non payés au prétexte que tu vas pouvoir t'épanouir sans devoir payer !!! Mais quelle avancée sociale !!!

Donc à partir de là, avec le transhumanisme, et tous les nouveaux courants qui vont transiter autour, on peut imaginer tout et n'importe quoi. D'ailleurs on peut se rappeler de ceci en 2012 déjà:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Tout va être à vendre. Lénine ne disait-il pas: « Les capitalistes nous vendront la corde avec laquelle nous les pendrons »

On peut aussi deviner ce qui va se passer en écoutant les ultra libéraux, qui sont assez cyniques pour exposer leurs plans:



Petite explication: quand Jacques Attali dit que le président de la République n'a plus de pouvoir, on voit les journalistes s'etoner, alors que c’est eux qui sont censés nous informer, lol. Tout simplement si le président n'a plus de pouvoir, c'est que tout est ordonné par l'UE: la vente des biens public au privé, c'est l'UE, l'ouverture au privé de l'électricité, les transports en train, bientôt l'éducation nationale, la santé etc, c'est encore l'UE. Linky, Ecall, l'écotaxe, encore l'UE. Le nouveau découpage des régions, c'est encore l'UE. A noter que le tout premier projet de découpage des régions de l'UE devait s'inscrire dans un projet nommé "Das Neue Europa", projet qui avait été confié à Walter Hallstein, qui fut aussi le 1er président de la commission Européenne en 1958. Sauf que: le projet "Das Neue Europa" n'a jamais été demandé par la commission Européenne, mais par un certain Adolf Hitler qui nomma Walter Hallstein responsable du projet.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Walter Hallstein a été fait prisonnier pendant la guerre, et ne sera jamais jugé à Nuremberg, mais exfiltré aux USA par l'opération Paperclip visant à récupérer toutes les personnes qui pouvaient être utiles aux américains (Wernher Bon Braun, père des V1, V2 nazis et des fusées Saturn américaines, faisait parti de l'opération Paperclip). Après la guerre, Walter Hallstein revient des USA en Allemagne et se fait élire premier président de la commission européenne: tout est normal.

mais à quoi devait servir "Das Neue Europa"?
Une délégation de juristes est alors constituée pour concevoir cette « nouvelle Europe » qui a vocation à supprimer les frontières, affaiblir la souveraineté des États et créer un vaste Empire où l’axe Berlin-Rome appliquerait sa politique territoriale, économiques et diplomatique.

Alors si ça, ça ne ressemble pas à l'UE actuelle...et avec les régions, la ressemblance est encore plus frappante.

L'histoire peut donc nous révéler d'o_u viennent certaines orientations. On aura beau dire que c'est le hasard, j'ai quand même du mal à entendre que l'architecte Albert Speer, fils de l'architecte de Hitler avec qui il était ami, a conçu les plans de la Banque centrale européenne (BCE) à Francfort !!! Au niveau du symbole, on pouvait pas faire pire.

Donc l'affaiblissement des états et la toute puissance des multinationales était parfaitement prévisible; Mitterrand lui même avait déclaré:
«Je suis le dernier des grands présidents. Après moi, il n'y aura plus que des financiers et des comptables»
Cette phrase n'était pas forcément interprétable à l'époque, mais elle prend aujourd'hui tout son sens, parce que Mitterrand ayant enclenché le processus de Maastricht, il savait très bien où cela allait entrainer la France: un pays affaibli ou il n'y aurait plus que pseudos dirigeants aux ordre de l'UE pour exécuter ce que l'on leur dit de faire. Les populations votent toujours, elles ont l’impression que ça sert à quelque chose, mais en réalité, le pouvoir est passé à l'UE. L'UE subit aussi le pouvoir des grandes multinationales, et on voit bien que l'UE n’est pas à la hauteur, quand ce n'est pas le président du parlement de l'UE lui même qui favorise des multi nationales (Luxleaks)

Google travaille ardemment sur divers projets notamment la santé, tout comme IBM, et ils seront demain vos nouveaux médecins en ligne via une intelligence artificielle. Mais le Online existe déjà:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Pour voir le futur, on peut aussi voir les conférences de Laurent Alexandre qui explique avec conviction et froideur ce que sera votre futur au travers des GAFAM, le transhumanisme notamment, et qui avec un certain cynisme affirme qu'il y aura des laissés pour compte et que ce sera leur faute de ne pas avoir anticipé.

On peut aussi regarder quelques films d'anticipation pour se faire une idée, Idiocracy bien sur, mais aussi Demolition Man, Total Recall, Ex Machina, Minority Report, 2001 l'Odyssée de l'espace, etc, sachant que la réalité est toujours plus forte que la fiction.

La seule chose difficile à prévoir c'est de savoir si tout ceci pourra être stoppé, soit par une gigantesque crise bancaire, soit par l'épuisement des ressources, soit par une 3éme guerre mondiale. La crise bancaire mondiale, tous les spécialistes censés disent qu'elle va arriver entre 2018/2019. La fin des ressources de la terre est inéluctable: planète finie = ressources finies: 1ers effets importants ressentis estimés aux alentours de 2030. L'OTAN fait fait ses plus grandes manœuvres actuellement autour de la Russie, le président Chinois dit qu'il se prépare à la guerre. Que va il vraiment se passer? A ce niveau c'est totalement imprévisible.


_________________
"Il y a deux types de sonorisateur: ceux qui savent utiliser le bouton "preset" du processeur, et ceux qui savent à quoi servent les autres boutons."
Calculatrices Audio Android
Bons plans Thomann

ludo_as

avatar
Pour revenir sur les entreprises Facebook, Google, Apple, ....

Malgré leur pouvoir, soit elles elles sont vouées à disparaître, soit elle se feront mangées.

Pour la simple et bonne raison qu'elles sont cotées en bourse, et que les actionnaires se foutent royalement de se que ces entreprises peuvent faire avec les données. Les actionnaires recherchent avant tout à faire du profit.

Pour moi ceux qui ont vraiment le pouvoir, se sont les gros actionnaires.

Marc34

avatar
Tant que la société fait gagner de l'argent à ses actionnaires ou qu'ils ont confiance, les actionnaires ne poseront aucun problème. Par contre, si l'argent ou les résultats ne sont pas au rendez vous, là oui ils peuvent décider de vendre les actions en masse, ce qui alors fera chuter le cours. C'est ce qui peut arriver prochainement à Tesla, parce que malgré les annonces et les promesses d'Elon Musk, la société a beaucoup de mal à être rentable, les dettes s’accumulent et elle peut très bien disparaitre du jour au lendemain.

C'est pas les petits actionnaires qui pèsent sur les conseils d'administration, plutôt les fonds de pension qui eux veulent faire un maximum de profits. Mais c'est pas le genre de sociétés qui les intéressent. Ils vont cibler des sociétés qu'ils peuvent presser comme des citrons, en tirer le maximum, puis aller vampiriser d'autres sociétés.

Les sociétés comme Google, Facebook, Apple font vraiment ce qu'elles veulent, enfin tant qu'elles ne déçoivent pas, puisque le cours d'une action, tout comme une monnaie non adossée à l'or, ne tient que sur la confiance.


_________________
"Il y a deux types de sonorisateur: ceux qui savent utiliser le bouton "preset" du processeur, et ceux qui savent à quoi servent les autres boutons."
Calculatrices Audio Android
Bons plans Thomann

ludo_as

avatar
Le problème c'est que les actions de ces entreprises sont montées trop rapidement.
Une bulle s'est formée et tôt ou tard, croit moi ou pas, elle explosera.

un exemple, sur le titre d'APPLE :
en 2012 l'action était 12€, en 2017 à 90€, actuellement elle est à 190€.

Marc34

avatar
Si le cours de l'action monte vite, et que les résultats de l'entreprise sont montés à la même vitesse, on ne peut pas parler de bulle. On ne parle de bulle que quand le cours de l'action est déconnecté de la réalité. C'était notamment le cas au début des années 2000 de nombreuses startups avec des cours qui partaient à la hausse, mais dont les sociétés ne gagnaient pas d'argent. Je précise cela pour ceux qui ne sont pas familiers avec ces phénomémes. Le fait d'acheter des actions en masse de ces startups est assimilable à un pari sur l'avenir. Mais si le pari ne tient pas ses promesses, c'est là que tout s'effondre.

Ce qui se passe avec une bulle, c’est qu'à un moment donné, elle finit par exploser, parce que la valeur qui lui a été attribuée était trop haute par rapport à la réalité, et quand tout le monde s'en rend compte, tout le monde veut se débarrasser de l'action. Et par effet de boule de neige, le cours tombe très vite: le réajustement se fait à une valeur plus proche de la réalité. Ceux qui ont acheté quand c'était pas cher et vendu au plus haut auront gagné plein d'argent, mais les autres arrivés en derniers qui ont acheté au plus haut se seront fait plumé. Ben oui, parce que la bourse ne crée pas de l'argent de nulle part, c'est en plumant les autres qu'elle en gagne. Et ne pas croire non que ce n’est pas parce qu'on y joue pas qu'on ne perd pas, non : Quand Goldman Sachs spécule sur de l'acier, de l'aluminium, des matières premières, il fait monter artificiellement le cours, et au final c’est vous qui payez la facture plus cher, et la banque qui s'en met plein les poches sans avoir fourni le moindre travail en rapport direct avec le produit. Le spéculateur se comporte alors en parasite de la société.

La bourse est un casino géant, amoral, mais légal, presque sans foi ni loi.

Pour Apple, je ne connais pas bien le cas, mais le cours peut très bien rester haut longtemps, tant que le chiffre d'affaire se porte bien, qu'il n'y a pas d'annonce catastrophique de faite, parce c’est de la confiance avant tout.

Les gens de chez Apple sont malins et semble avoir paré à tout problème lié aux chiffres de ventes: Ils ne vont plus les donner ! Et à la lecture de l'article ci dessous, on comprend bien la stratégie d'augmenter les prix, par anticipation de ventes qui n'augmentent pas, mais en espérant quand même que les accrocs à la marque continuent à acheter.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

D'un point de vue business pur, c’est astucieux, mais d'un point de vue moral, c'est sous les pâquerettes.


_________________
"Il y a deux types de sonorisateur: ceux qui savent utiliser le bouton "preset" du processeur, et ceux qui savent à quoi servent les autres boutons."
Calculatrices Audio Android
Bons plans Thomann

Fresnel34

avatar
Bonjour,

Marc34 a écrit:[
On peut aussi regarder quelques films d'anticipation pour se faire une idée, Idiocracy bien sur, mais aussi Demolition Man, Total Recall, Ex Machina, Minority Report, 2001 l'Odyssée de l'espace, etc, sachant que la réalité est toujours plus forte que la fiction.


Pour abonder ce seul chapitre, j'y ajouterai Soleil vert, Blade runner,  I-Robot, Time Out, Elysium et même Robocop, non pour le coté technologique, mais pour la vision d'États directement sous le contrôle de sociétés privées !


Pour moi, le futur n'est pas dans une guerre "machines contre Hommes" tel Terminator mais plutôt "Hommes ayant la maitrise finale de la technologie contre Citoyens lambda" et en réalité ce combat vieux comme la nuit des temps s'intensifie exponentiellement suivant ainsi le progrès technique.

Marc34

avatar

Pour moi, le futur n'est pas dans une guerre "machines contre Hommes" tel Terminator mais plutôt "Hommes ayant la maitrise finale de la technologie contre Citoyens lambda" et en réalité ce combat vieux comme la nuit des temps s'intensifie exponentiellement suivant ainsi le progrès technique.
La technologie n'est rien sans l'énergie pour l'alimenter. Quand on aura atteint les limites de pétrole, d'uranium, qu'on aura épuisé tout le cuivre du sol, ce qui n'arrive pas dans 100 ans, ni même dans les 50 prochaines années, mais encore plus tôt, comment va-t-on alimenter les gigantesques data centers qui sont très énergivores?

Pour faire marcher le tout Internet d'aujourd'hui, il faut environ la puissance de 100 centrales nucléaires. Demain ça sera encore d'avantage, car il faut toujours de plus en plus de puissance pour le Big Data, l'IA, le minage de cryptos monnaies, et aller raconter sa vie sur Facebook (oui c'est important pour certains). Si l'énergie se raréfie, elle deviendra chère. Si c'est cher, ça ne sera plus accessible au grand public. Si le grand public ne se connecte plus à Internet, adieu les revenus de Google, Facebook. Le système actuel s'écroule, et on sera obligé de passer à un autre modèle, peut être plus plus proche du 18éme siècle que du 20éme.

Qui peut aujourd'hui survivre plus d'un mois sans supermarché, sans carte bleue, sans véhicule, sans communications? Le prochain modèle, non technologique par conséquent, pourrait tout aussi bien s'appeler..."Mad Max" !


_________________
"Il y a deux types de sonorisateur: ceux qui savent utiliser le bouton "preset" du processeur, et ceux qui savent à quoi servent les autres boutons."
Calculatrices Audio Android
Bons plans Thomann

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum