http://hornplans.free.fr

Le site des plans d'enceintes Horn à pavillon.

Derniers sujets
» Rassemblement sud ouest
Aujourd'hui à 6:49 par reddiamond

» Les perles du bon coin
Aujourd'hui à 6:34 par SinixTeR

» Les Bons Plans du Net
Aujourd'hui à 6:27 par SinixTeR

» Remplacement haut parleur Martin Audio MH 212
Aujourd'hui à 6:26 par SinixTeR

» Bien le bonjour
Aujourd'hui à 6:11 par SinixTeR

» fréquence de coupure éminence PSD 2002 pour cerwin vega V35D
Aujourd'hui à 4:33 par ludo_as

» Calage de phases, votre avis?
Hier à 23:14 par Marc34

» Demande précision caractéristiques et HP
Hier à 23:11 par Marc34

» kick en 18 500 toto
Hier à 22:01 par mervan


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

quel processeur choisir?

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 10 sur 12]

226 Re: quel processeur choisir? le Lun 25 Avr - 9:47

djguigui34


Petite digression physique : il est vrai que dans une chaine d'amplification c'est le premier élément qui va définir en grande partie le rapport signal sur bruit de la chaine.

Ce signal su bruit global est donné par la formule de Friiss : le facteur de bruit total c'est le facteur de bruit du premier élément plus le facteur de bruit du second - 1 divisé par le gain du premier élément. Si le premier élément a un fort gain alors le facteur de bruit du second élément sera négligeable.

Ceci est particulièrement vrai en radio car les signaux d'entrée sont très faibles, bruités, et fortement amplifiés. En niveau ligne les différences de facteur de bruit en intervertissant les éléments sont négligeables pour l'oreille, et la plupart des appareils de mesure que nous avons ont des planchers de bruit trop haut pour pouvoir mesurer effectivement des différences...

227 Re: quel processeur choisir? le Lun 25 Avr - 14:51

Djemini

avatar
Bonjour

-Lorsque je mentionne quelques chose, il est fait dans la plus grande rigueur: par exemple fichier cal carte son, fichier cal sonde etc.
Tout est mathématiquement viable. Je n'écris pas tout sinon le message fait 4 pages. Il y a des sous entendus qu'un pro connait la mise en oeuvre.
--------------
moi:    Oui Je ne serai peut être pas capable ou plus difficile sur une enceinte inconnue parce qu'elle n'est pas en mémoire

Ta réponse: C'est bien plus facile de faire la différence entre deux enceintes, peut importe que tu les connaisses ou pas tant que dans le test on les nomme A et B pour les différencier, parce qu'entre deux enceintes les différences sont importantes, largement plus qu'elles ne peuvent l'être sur des périphériques numériques.

-Le sujet était comparer 2 procs et non 2 enceintes, le français est traitre parfois, je l'accorde mais mon propos parlais de mémoire auditive. Lorsque je compare 2 procs, je le fais sur une enceinte EN MEMOIRE AUDITIVE. (comme elle est courte, il ne faut pas "trainer"). Je mentionne qu'il faut entretenir sa culture auditive. Je connais ma chaine electro acoustique, seul le proc change.

C'est fait avec rigueur et mesure pour avoir l'équivalence en preset. (Je fais souvent des presets d'une marque à une autre, par exemple je fais en ce moment des presets geo8 sur du PLM, j'ai mesuré tous les presets NExo) Par ailleurs avec le PLM cela fonctionne mieux. Je cherchais des infos sur le rig et dans la doc du geo, je vois que  mon propos est spécificié, la marque recommande de baisser les gains (ampli) et de travailler au proc, il conseille le 26db de gain.
------------------------------
-Mon expérience avec le B. n'est pas du placebo, j'ai fait des écoutes sur des spécificités biens déterminées, (pas juste A,B), cela a été réalisé plusieurs fois avec un "un état d'oreille "différent (matin, après midi etc.) et surtout j'ai fait les tests croisés. Mon expérience n'est pas du placebo. Cela existe, mais c'est une excuse facile. Quand quelqu'un me dit, la audi A4 est plus confortable qu'une renault. Je ne lui répond pas, ce sont 2 sièges en "mousse", c'est placebo.  L'objet de mon écoute était le timbre / rondeur / attaque traiange. sur ces thèmes B. tuait mon sub. Maintenant si j'avais eu une sono à faire, j'aurais accepter ses compromis pour avoir un filtre coupe haut. C'est le compromis que j'aurais choisi. Comme c'est un mauvais compromis, cela m'avait couté un 366 à l'époque.

--------------
Moi:pas ennuyer le voisin caler l'ampli à la moitié. Je donne l'exemple avec un HP de 500W, A vous de calculer le seuil du limiteur, et la tension max admissible en fonction de votre enceinte en fonction du gain sélectionné sur l'ampli. (Mettez un gain 1db en dessous du seuil limiteur.)Avec 32db de gain :dans l'exemple 5db en sortie de proc . jugez l'écoute et la sensation de volume (sensation/ émotion)
Rien de change donc sauf le gain d'ampli disons 26db: En sortie de proc : 11db.
Marc

C’est pas en ces termes qu'on doit caler les niveaux: ce qui importe c'est d'avoir assez de réserve pour laisser passer les crêtes. Supposons que tu es un FP14000 capable de délivrer 2300 watts sous 8 ohms, soit 126.5 volts, et calé avec un gain de 26 dB. ça nous fait 6.8 volts de sensibilité soit 18.9dBu de niveau pour pouvoir atteindre le clip ampli. Si tu as un processeur qui fait +20dBu en sortie (un cas courant), ca ne te fait que 1.1dB de marge avant saturation, ce qui n'est pas assez. Pour peu qu'il y ait plusieurs amplis branchés en parallèle  sur la sortie processeur, et qui vont faire baisser l'impédance de charge de la sortie processeur, le processeur peut très bien voir son niveau de sortie maxi réduit (le niveau maxi dépend aussi de la charge de l'impédance du processeur), et tu donc es dans les choux (déjà que la réserve était trop faible)

Et puis je le réecris: que tu mettes du gain avant ou après, c’est pas ca qui va changer quoi que ce soit, parce dans tous les cas, pour atteindre les 126.5 volts de sortie ampli, et pour un même signal de base, le gain total de la chaine entre source et sortie ampli sera strictement le même: c'est mathématique. Si tu entends une différence entre deux gains différents: pose toi les bonnes question, car forcément quelque chose est altéré, et en aucun cas le gain ou qu'il soit ne doit altérer le son.

-Je travail avec rigueur,  je splitte le signal, Mais admettons que Murphy soit là et je mets Y en sortie de proc donc ampli //.
L'impédance qui se divise en 2, est prise en considération dans mes calculs. Les nombres seront différents, mais la logique est la même.

En 16 ans, je n'ai jamais cassé un HP, J'ai été dans les premiers fin des années 90 à mettre des procs numériques sur tous les HPS, En rappel fin 90, c'était le 388 (nostalgie) , 90% des prestations de cette époque  c'est AUx / eq / retour donc pas de proc et un proc sur la face (en général analogique). Aujourd'huii c'est démocratisé...Toutes les marques en proposent.

On est sur un site ou en principe, certains propos sous entendent d'autres, expliquer tout est long. Lorsque je dis à un collègue Cale les niveaux, on est d'accord sur le job, (réglage du gain sur la tranche console en fonction de la source / un niveau d'envoi (du mixage) etc.

Ce travail je le fais avec une très grande rigueur, On peut faire un mix juste (en tension) avec des vu mètres, dans certain théâtre ou ils ont eu l'idée de mettre les régies déportés

------
la différence c'est le bonhomme qui sera derrière la machine qu'il le fera.

Oui, la personne doit savoir interpréter une mesure physique et la rendre avec de l'émotion dans sa diffusion.

-------
Je fais du preset régulièrement / cale 3-4 systèmes par semaine, les retours sont toujours les mêmes : Comment fais tu pour que cela soit très fort en sensation et très faible en puissance. Le résultat est très qualitatif en écoute. On peut parler devant mes systèmes et lorsqu'on s'éloigne, le son reste constant. Oui il y a une perte avec la distance mais le son reste "en bloc" et "constant" il va aussi loin mais avec un équilibre tonale meilleure.

Djguigui, a compris mes propos qui sont mentionnés aussi dans les docs Adamson / nexo et lab gruppen donne toutes les données pour parfaire cela via leur ampli.

Comme tu aimes les mesures et les maths, je vais perdre 5 min à te le démontrer.  Je le ferai sur un 448 qui traine chez moi avec un vieux smaart. Tu verras que pour une même tension (cul ampli), la pression est différente selon si je "tape" fort en tension module ou tension puissance.

petite note: C'est dans l'infra et le grave qu'il est intéressant de faire cette méthode, en général sur le mid high on rebaisse les gains pour l'équilibre tonale. Les marges elles sont là et bien plus grande que dans ton exemple.
-------
Là encore tu réponds à côté:  Je mentionne que sur les marques que j'affectionne, la partie soft permet l'oem avec la gestion de bibliothèque par exemple libry manager pour XTA ou ..... Pour les autres, le soft est une simple page pour entrer du data ...  En DIY, le confort de L'oem est un plus. Je ne parlais pas de machine à ce moment... juste ergonomie software

Moi   Cela n'empêche qu'il y a une différence entre les procs pro et les autres, déjà la partie Oem (qui était l'ouverture de mon message pour les DIY) la qualité des composants, ...  Ceux qui sont curieux de ce thème, je suis ouvert aux tutos des softs ...

Marc
Sur un T.Racks il y a des convertisseur AKM AK5385, convertisseurs qui ont été utilisés par RME ou même Mackie sur l'ONYX. Aujourd'hui on ne trouve plus de mauvais convertisseurs, c'était vrai il y a 10 voire même 15 ans. aujourd'hui c’est plus le cas. Même chose sur les amplis OP, sauf que c'était il y a plus de 30 ans, et encore même dans les années 80, il y avait déjà des NE5532, meilleurs que des TL072 qui étaient courant. Tout le reste c'est du DSP, et tout le monde utilise des eq et filtres qui sont sur les mêmes bases qui sont archi connues des programmeurs. C'est pas un secret ou une technologie de pointe. Et c'est pas parce qu'un DSP sera plus puissant ou supposé plus performant que le son sera meilleur.

Les seules vraies différences que tu trouveras sont situées au niveau des possibilités de réglages, mais surtout au niveau des limiteurs compresseurs, parce la oui, il y a 50000 manières de programmer et de faire sonner un compresseur/limiteur, et clairement, ils ne sont pas tous égaux.

-Dans ta dernière phrase, tu acceptes qu'il y a des différences sur les capacités (réglage) etc.  
Donc l'ergonomie finale est différente.  l'étude est différente , le prix final aussi. Les bureaux d'étude ne choisissent pas forcément le même compromis.

Je suis OK, un proc à 3000, en réalité il en vaut peut être 1000, le marketing, etc gonfle les prix. c'est un autre sujet.

Il y a une différence entre les procs même si souvent c'est du analog device à l'intérieur ou autres composants similaires.  

Dans la chaine electro acoustique, il faut veiller à la règle des cohérences, sinon le bon fait sonner le mauvais,
Dans une chaine ou tout est bien pensé, tu changes le proc et le son change, subtilement je l'accorde, pour ces raisons que je parle d'effet coktail, en sus il faut éduquer /entrainer son oreille comme un sportif de haut niveau. Exemple un nageur moyen ne fait pas la différence s'il nage avec combi ou non. Par contre un Malaudou, il gagne quelques mms.

Le matériel de mesure est pour la mise en oeuvre de la cohérence (tension / spectre divers)
Au final Mes oreilles sont les sondes de l'émotion . On peut arriver en haut de la montagne par des chemins différents.

J'invite tout le monde à faire l'essai de mon ancien message avec la rigueur sur le calage des niveaux.  Faites vos conclusion.

Cordialement

jeremie



Dernière édition par Djemini le Lun 25 Avr - 15:00, édité 1 fois

228 Re: quel processeur choisir? le Lun 25 Avr - 14:57

Claudius


c'est du copier coller? tu d'adresse à qui?

229 Re: quel processeur choisir? le Lun 25 Avr - 15:00

Djemini

avatar
Après le copier coller, il y a une réponse avec - devant.

jeremie

230 Re: quel processeur choisir? le Lun 25 Avr - 15:45

Claudius


au moins tu met des sourires sur certain visage...  Very Happy  Shocked  Rolling Eyes

Je le ferai sur un 448 qui traine chez moi avec un vieux smaart. Tu verras que pour une même tension (cul ampli), la pression est différente selon si je "tape" fort en tension module ou tension puissance.
(note, t'as vu comme c'est confortable de mettre la citation en couleur ?!)

perd pas de temps à me répondre, c'est mon dernier message!

231 Re: quel processeur choisir? le Lun 25 Avr - 17:18

Marc34

avatar
et la plupart des appareils de mesure que nous avons ont des planchers de bruit trop haut pour pouvoir mesurer effectivement des différences...
Je ne sais pas en HF, mais en audio si tu prends un Audio Precision 2700, qui est certainement ce qui se fait de mieux, il a un niveau de bruit qui est en dessous des meilleures cartes sons dispos sur le marché, idem distorsion ou il peut mesurer jusqu'à 0.0002%. En même temps ou prix ou c’est vendu, on en espère pas moins. UN AP2700  est donc à même capable de détecter n'importe quelle altération du signal. Et avec des planchers aussi bas, on est donc largement au delà de ce que peut détecter l'oreille (déjà qu'une mesure avec bonne carte son est aussi supérieure à ce que peut détecter l'oreille)


C'est fait avec rigueur et mesure pour avoir l'équivalence en preset. (Je fais souvent des presets d'une marque à une autre, par exemple je fais en ce moment des presets geo8 sur du PLM, j'ai mesuré tous les presets NExo) Par ailleurs avec le PLM cela fonctionne mieux. Je cherchais des infos sur le rig et dans la doc du geo, je vois que  mon propos est spécificié, la marque recommande de baisser les gains (ampli) et de travailler au proc, il conseille le 26db de gain.
et chez LAcoustics c'est 32dB. Il est stupide de dire qu'un gain bas sur un ampli est meilleur sans tenir compte des autres éléments de la chaine audio.

-Mon expérience avec le B. n'est pas du placebo, j'ai fait des écoutes sur des spécificités biens déterminées, (pas juste A,B), cela a été réalisé plusieurs fois avec un "un état d'oreille "différent (matin, après midi etc.) et surtout j'ai fait les tests croisés. Mon expérience n'est pas du placebo. Cela existe, mais c'est une excuse facile. Quand quelqu'un me dit, la audi A4 est plus confortable qu'une renault. Je ne lui répond pas, ce sont 2 sièges en "mousse", c'est placebo.  L'objet de mon écoute était le timbre / rondeur / attaque traiange. sur ces thèmes B. tuait mon sub. Maintenant si j'avais eu une sono à faire, j'aurais accepter ses compromis pour avoir un filtre coupe haut. C'est le compromis que j'aurais choisi. Comme c'est un mauvais compromis, cela m'avait couté un 366 à l'époque.
Encore une fois, c’est ton propre avis qui n’est que subjectif et en rien scientifique puisque tu as décidé d'accorder + d'importance à tes oreilles qu'à un systéme de mesure qui lui ne se trompe jamais, à moins que son opérateur l'ait mal programmé, ce qui nous ramène encore à l'élément faible: le facteur humain.

Ce travail je le fais avec une très grande rigueur, On peut faire un mix juste (en tension) avec des vu mètres, dans certain théâtre ou ils ont eu l'idée de mettre les régies déportés
Un mix au vumétre? Tu vas faire rigoler tous ceux qui ont un peu d'expérience de mixage, parce que là c’est bien un domaine ou la technique ne peut pas grand chose, à part apporter quelques indications, mais pas faire un mix correct. Il y a bien eu des expériences de logiciels permettant de mixer automatiquement la musique, mais force est de reconnaitre que ça ne marche pas.

Comme tu aimes les mesures et les maths, je vais perdre 5 min à te le démontrer.  Je le ferai sur un 448 qui traine chez moi avec un vieux smaart. Tu verras que pour une même tension (cul ampli), la pression est différente selon si je "tape" fort en tension module ou tension puissance.
Si tu arrives à faire cela, ça veut dire qu'il y a une non linéarité quelque part: Si une tension est amplifiée de manière linaire, il ne peut pas y avoir de différence. La non linéarité ça peut exister dans n'importe quel appareil audio, DAC, amplis, etc, mais sur le matériel d'aujourd'hui, cette non linéarité est reléguée à des niveaux tellement faibles qu'il est impossible que l'oreille les entende. Le premier exemple de non linéarité qui vient à l'esprit est celui des magnétos à bandes: certains ingé sons en abusait en poussant les niveaux d'enregistrement pour rajouter de la couleur, donc une distorsion et une compression des crêtes, ou même en désalignant le bias du magnéto pour lui donner encore + de non linéarité.

Ci dessous test de non linéarité d'un DAC sur audio precision: Les non linéarités apparaissent en dessous de -90dBu, donc bien en dessous du niveau de travail et de ce que l'oreille peut détecter.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Encore un fois, pose toi les bonnes questions, car ce que tu écris n'est en rien rationnel.

-Dans ta dernière phrase, tu acceptes qu'il y a des différences sur les capacités (réglage) etc.  
Donc l'ergonomie finale est différente.  l'étude est différente , le prix final aussi. Les bureaux d'étude ne choisissent pas forcément le même compromis.
Oui il peut y avoir des différences sur le nombre de possibilités, mais le nombre de possibilités n'est en aucun cas un facteur de dégradation de la qualité du signal. Si tu prends un processeur de la série DSM, il a toutes les fonctions d'autres processeurs plus chers, avec un pas de réglage très fin, pour bien moins cher que des processeurs de marques qui ne font pas mieux. J'ai pris le T.Racks comme exemple parce que c'était le moins cher de tous, et ses limitations sont purement logicielles, elles ne viennent pas de l’électronique, et elles pourraient facilement être dépassées avec un nouveau firmware. C’est juste le choix du constructeur de l'avoir bridé et proposé à plus bas prix, exactement comme le fait powersoft en bridant la puissance de certains amplis de manière logicielle.

Au final Mes oreilles sont les sondes de l'émotion
On a bien compris que tu mettais tes oreilles bien au dessus de tout le reste: Pour faire un mixage, on a pas trouvé mieux que les oreilles, c'est un fait entendu, mais si tu confies un mixage à différents ingés sons, tous expérimentes/réputés, chacun fera un mix différent de celui des autres: on sera ne sera donc plus dans l'objectivité mais dans la subjectivité. A contrario lorsque qu'il y a possibilité d'introduire un systéme de mesure purement électrique dans une chaine de traitement, là, on élimine tout phénomène de subjectivité.


_________________
"Il y a deux types de sonorisateur: ceux qui savent utiliser le bouton "preset" du processeur, et ceux qui savent à quoi servent les autres boutons."
Calculatrices Audio Android
Bons plans Thomann

232 Re: quel processeur choisir? le Mar 26 Avr - 4:18

Djemini

avatar
Bonjour


Non je ne mets pas les oreilles au dessus du reste. L'oreille n'est pas là pour la mesure (n'égale pas une sonde), Je le mentionne plus haut . Par contre lorsque diverses solutions sont viables par la mesure. A ce moment l'oreille choisit  ce qui est le plus proche d'une réalité acoustique (d'où l'importance de cultiver son ouie). Dans la diffusion j'aime retrouver une réalité acoustique. Lorsqu'on me dit "on dirait qu'il n'y a pas de sono" et que sans celle ci pas "de volume suffisant", j'ai réussi mon job à 100%.

Pour la partie mixage, on est d'accord. Mais Certain lieu, mal pensé  (régie déporté) le vu mètre par tranche est très usuel. J'aurai du ajouter à mon ancien propos, Oui je vais en salle vérifier mais l'expérience + vu mètre m'évite pas mal d'aller retour..

Je me suis beaucoup intéressé à l'oreille et son fonctionnement. Je ferai un sujet la dessus. C'est passionnant.
En bref l'oreille possède tous les outils d'un ingé son (elle égalise, gate, compresse etc.) elle fait partie du métabolisme de la personne pour son bien être.

Ex: Si un bruit gêne, l'oreille se ferme. Si la personne prend plaisir, elle s'ouvre....  

Pour revenir à l'histoire que tu mentionnes Placebo (mon sub + B) . J'étais jeune et  tellement content d'avoir ce nouveau proc, que cette état de satisfaction aurait du orienter l'effet placebo dans l'autre sens. L'état psychologique influe sur l'effet placebo. Ce que j'ai constaté était "réel". J'ai partagé ces tests (sans rien mentionner pour ne pas influencer) avec d'autres ingé son et acousticien, on est 7 placebo (s) alors ...

------------
32 db de gain est un bon choix /bonne "médiane" pour un fabriquant (gardons l'exemple de Heil) c'est plus qualitatif qu'au dessus. Et Cela donne de la souplesse pour le mix live. En effet plus on baisse le gain amp pour remonter le gain au proc , plus le son monte vite (au niveau du fader en mixage). D'autres fabricants proposent plusieurs solutions preset en fonction du besoin. C'est intéressant pour sa boite à outil d'avoir les presets en 26 / 29 / 32. Pour adamson, j'ai ajouté ceux en 26 avec l'accord de Adamson . (29 et 32 sont dispos)
Sur mes réalisations je propose les 3 voir plus si besoin. Je fabrique mes presets sur du PLM / XTA /Nova / module powersoft (carte dsp)  en fonction du pouvoir d'achat client. (autre parfois sur demande)

-------------
De baisser le gain cela m'apporte :

Moins de puissance à l'ampli
Moins sensible au larsen  
Son "plus présent"/ plus homogène
Confort d'écoute

De remonter le gain cela m'apporte:

Plus de souplesse sur la course su fader (le son monte plus doucement)

En fonction de la prestation j'ajuste.
C'est une moyenne : En extérieur, 26 db gain / en salle : 29/32 et lorsque c'est renfort (son acoustique+sono)  32 / 35.

Sur les retours: 26 /29 fonction de la scène / lieu

---------
Je vais peu vers le sud, il me ferai plaisir de caler ensemble un système. Sur la méthode je nous vois d'accord sans soucis.
On fait les écoutes avec comme variable le gain proc et gain ampli en fonction des hps etc..

On boit le verre de l'amitié pour discuter de l'interprétation de l'oreille sur les différences "d'écoute".

Il y a à dire


cordialement


jeremie

233 Re: quel processeur choisir? le Mar 26 Avr - 5:11

Bebert7068

avatar
Bonjour à tous!
Que pensez vous de cette réf de chez digisynthetic??http://www.digisynthetic.com/en/pro_view.asp?id=43
Il a l'air vraiment sympa, on dirait un modèle légèrement évolué du "t racks".
Bonne journée

234 Re: quel processeur choisir? le Mar 26 Avr - 7:44

Marc34

avatar
En bref l'oreille possède tous les outils d'un ingé son (elle égalise, gate, compresse etc.) elle fait partie du métabolisme de la personne pour son bien être.
Et tu oublies le principal: L'oreille déforme aussi. Si tu as étudié le sujet, outre les effets cités et l'effet placebo, tu devrais connaitre ce qu'on appelle les effets psycho acoustique: effets de masque, hauteur tonale déformée en fonction du niveau, perception de la fondamentale d'un son par ses harmoniques même si cette fondamentale est absente du signal, limite d'audibilité en fonction de la fréquence, localisation des sons, etc

A ce moment l'oreille choisit  ce qui est le plus proche d'une réalité acoustique (d'où l'importance de cultiver son ouie).
Sauf que tu oublies que l'oreille est perfectible: j'ai déjà donné l'exemple de plusieurs ingés sons qui feront tous des mixages différents. Et avec un même individu, quel que soit son degré d'éducation auditive, il est soumis à des contraintes qui altèrent sa perception: la fatigue générale, la fatigue auditive après quelques heure de travail, l'accoutumance, un niveau de travail trop élevé qui fait perdre une partie de ses capacités auditives pendant un laps de temps variable suivant l'exposition, etc. Si Bob Katz, l'ingé son mastering le plus connu au monde, travaille à un niveau de 83dB lorsqu'il mastérise, ce n’est pas parce qu'il a des problèmes de voisinage. Alors tu penses en sono après une écoute à fort niveau: Même après seulement quelques minutes, il faut plusieurs heures pour que l'oreille récupère entièrement ses capacités auditive. L'oreille n’est en aucun cas un outil fiable: avoir une oreille éduquée, c’est nécessaire quand on travaille dans l'audio pro, mais en connaitre les limites, c'est mieux.


on est 7 placebo (s) alors ...
Toole en a trouvé plusieurs centaines, de manière scientifique, alors...

Si tu t'es intéressé aux mystères de l'oreille, tu ne peux ignorer Toole:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Toole va bien plus loin que la psycho acoustique de l'oreille puisque le bouquin détaille tous les aspects de la chaine audio jusqu'aux enceintes, l'influence du local d'écoute, et tout ce qui peut perturber notre perception du son. C'est le meilleur bouquin du genre, très détaillé, méthodique, factuel (+ de 500 pages)


De baisser le gain cela m'apporte :

Moins de puissance à l'ampli
Moins sensible au larsen
Son "plus présent"/ plus homogène
Confort d'écoute
Bon désolé, mais la tu racontes n'importe quoi. Je t'ai déjà expliqué que si tu as un signal source d'un niveau donné, un même ampli avec possibilité de deux gains différents, lorsque tu changeras de gain d'ampli, pour atteindre le clip, il faudra obligatoirement ajuster le gain quelque part dans la chaine audio: il n'y a aucune autre possibilité.

Si tu passes de 32 dB à 26dB, soit 6dB d'écart, il faudra augmenter le gain quelque part entre ta source et ampli de +6dB pour que ton ampli atteigne le même niveau de sortie qu'avec 32dB, soit le même gain total dans les deux cas. Un bon système audio étant censé ne présenter aucune non linéarité, il est impossible que tu observes des différences. Et si tu en observais, c’est obligatoirement qu'il y a écrêtage quelque part, ou encore distorsion, compression ou quelque chose de ce genre qui affecte la dynamique. Autrement dit, il y a dégradation du signal: Ca ne peut pas être autrement, à moins que, dernière hypothèse: tes oreille te trompent.

Ce que tu décris relève de l'irrationnel. Que tu mettes ce gain sur le processeur ou sur l'ampli ne te fera pas économiser de puissance d'ampli, tu n'auras pas moins de larsen (si tu es limite en gain, en cas de saturation, tu vas même exciter des harmoniques du larsen), le son ne sera pas plus présent, et le confort risque d'être sacrifié puisque j'ai déjà expliqué pourquoi on a tout intérêt à garder assez de marge de gain tout au long de la chaine audio: aucun professionnel avec de l'expérience ne fera cette erreur.

Depuis le début de cette discussion, je n'ai cessé de te donner des arguments techniques et scientifiques, alors que toi tu te retranches systématiquement derrière l'argument de l'oreille reine, argument purement subjectif, à aucun moment objectif.

Un signal audio, c'est de l'électricité: on en connait toutes les lois de physique et formules qui en découlent, et il n'y a aucun mystère qui rendrait impossible une explication technique. Même ce qui se passe en numérique est parfaitement simulable: on peut, si on a les bases, simuler des filtres, eq, et bien d'autres traitements avec un simple tableur, sans avoir à passer par le réel. On élimine ainsi des possibles hypothèses l'élément fluctuant: l'oreille.

Donc il va falloir que tu exposes clairement ta théorie, avec des arguments techniques et physiques si tu veux être crédible.


_________________
"Il y a deux types de sonorisateur: ceux qui savent utiliser le bouton "preset" du processeur, et ceux qui savent à quoi servent les autres boutons."
Calculatrices Audio Android
Bons plans Thomann

235 Re: quel processeur choisir? le Mar 26 Avr - 13:49

jamz


chapitre 6 verset 29.........

236 Re: quel processeur choisir? le Mar 26 Avr - 16:07

victor.marteau

avatar
Tu aurait un avis sur le DS418E Marc ? En comparaison au dsm ?

237 Re: quel processeur choisir? le Mar 26 Avr - 16:48

Marc34

avatar
Tu aurait un avis sur le DS418E Marc ? En comparaison au dsm ?
Pas testé. Néanmoins, les produits sont bons chez Digisynthetic.

A noter qu'il y a des nouveaux DSM, DSM26lan et DSM48lan, à priori, c’est du Digisynthétic. La série 240/260/480 est issue d'un autre fournisseur Chinois.

La seule chose qu'on peut reprocher à Digisynthetic, c'est un niveau de sortie maxi inférieur aux standards pro. Donc à éviter si on a des amplis à faible gain. Pour des amplis puissants genre FP14000, il faut prévoir au strict mini un gain de 36dB


_________________
"Il y a deux types de sonorisateur: ceux qui savent utiliser le bouton "preset" du processeur, et ceux qui savent à quoi servent les autres boutons."
Calculatrices Audio Android
Bons plans Thomann

238 Re: quel processeur choisir? le Mar 26 Avr - 18:14

victor.marteau

avatar
Merci de ces précision !
Mais du coup j'utilise des amplis qui ont un faible gain , 32 db , mais avec une puissance quand-même nettement inférieur au fp14000 .
Le plus gros étant un 9001 (input sensitivity 2.26v) . A partir de quelle tension d'entrée Max d'un ampli ce processeur devient-il trop juste?
Merci de ton aide , je me renseigne au max sur les processeur pour pas faire d'erreur .

239 Re: quel processeur choisir? le Mar 26 Avr - 19:27

Marc34

avatar
Pour les DSM26lan et DSM48lan ont un niveau maxi donné pour +12dBu, un Crest 9001, ça passe, mais il y a peu de marge: seulement 2dB.

Ca ne concerne pas les DSM240/260/480 qui eux ont un niveau de sortie plus élevé.

On peut vérifier la marge restante avec cette calculette:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La plupart des Digisynthetic sont donnés pour 2 volts, ce qui correspond à +8.24dBu, donc ça ne passe plus avec le 9001.


_________________
"Il y a deux types de sonorisateur: ceux qui savent utiliser le bouton "preset" du processeur, et ceux qui savent à quoi servent les autres boutons."
Calculatrices Audio Android
Bons plans Thomann

240 Re: quel processeur choisir? le Mar 26 Avr - 19:48

mr one

avatar
sur la doc digi pour le ds428e ils annoncent +12db en sortie, on parle bien de dbu??

241 Re: quel processeur choisir? le Mar 26 Avr - 20:42

Marc34

avatar
faut leur demander à eux. Ca peut être du dBu ou dBv. Il n'y a pas une tension exprimée?


_________________
"Il y a deux types de sonorisateur: ceux qui savent utiliser le bouton "preset" du processeur, et ceux qui savent à quoi servent les autres boutons."
Calculatrices Audio Android
Bons plans Thomann

242 Re: quel processeur choisir? le Mer 27 Avr - 2:37

Djemini

avatar
Bonjour

Oui je connais Toole, (j'ai le bouquin sur une étagère) et tout ce que tu mentionnes sur l'oreille était sur mon site (avant son obsolescence).

Je vais lancer un sujet la dessus. il faut que je récupère quelques docs à mettre en PDF pour le site. Ainsi c'est téléchargeable.

---------------------

J'aime bien tes dires puisque je les les rabâche souvent aussi. Je le dis plus haut qu'il faut se méfier de l'oreille (mémoire auditive courte par exemple). Tu me contredis avec des arguments que je pense comme toi.

Mes prestations live tendent vers la logique du mixeur mentionné.

-----------------------------

Il y a une explication, c'est sur. Pour ma part (peut être je l'explique mal) j'améliore le rapport signal sur bruit.

Ce sujet on en parlais la dernière fois que j'étais chez Adamson, on est d'accord, en retapant un geo, j'ai trouvé une note dans les doc nexo qui en parle aussi. (tout en anglais ..)

Réalisons mon propos ensemble à l'occasion, tu ressentiras la même chose que moi (et d'autres) . Avec tes connaissances tu donneras sans aucun doute l'argument juste.

-------------

Y at'il un sujet sur les modules powersoft ? je pense ces petits modules très pratique pour le DIY.

Les utilises tu ?


jeremie






243 Re: quel processeur choisir? le Mer 27 Avr - 11:02

mr one

avatar
Marc34 a écrit:faut leur demander à eux. Ca peut être du dBu ou dBv. Il n'y a pas une tension exprimée?

Réponse reçue, c est bien 12dbu !

244 Re: quel processeur choisir? le Mer 27 Avr - 13:51

Bebert7068

avatar
Hello.
Je me permet de vous rejoindre...
Marc à raison, pratiquement tout les digisynthetic ont un niveau de sortie max de 2Vrms (impeccable avec les amplis thomann).
J'utilises actuellement un dcx (bonne ergonomie en façade) et j'avoues que les digisynthetic m'intéressent vraiment pour le limiteur rms. J'ai contacté sanny de chez digisynthetic pour avoir des infos: ds216e peut être envoyé pour 215$ + 70$ de frais...

245 Re: quel processeur choisir? le Mer 27 Avr - 14:08

Marc34

avatar

Il y a une explication, c'est sur.

ce que tu as décris s'apparente + à une altération de la dynamique qu'à autre chose.


j'ai trouvé une note dans les doc nexo qui en parle aussi. (tout en anglais ..)
Publie la en anglais, ça ne me pose aucun problème.

Pour ma part (peut être je l'explique mal) j'améliore le rapport signal sur bruit.
Ca c'est ce que tu crois: Tous les appareils que j'ai testé ont le meilleur rapport signal bruit aux alentours du niveau de travail nominal, soit pour un appareil pro +4dBu. Plus on se rapproche du niveau de sortie max, plus le SNR se dégrade. Certes la dégradation est faible, le SNR est encore bien au dessus de ce que l'oreille peut détecter. Mais c’est un fait: passé un certain point, augmenter le niveau de sortie du processeur n'augmente pas le SNR, mais le réduit légèrement. D'autres personnes dont jipihorn, qui est quelqu’un de compétent pour nombreuses mesures critiques a aussi fait cette observation. Et puis il y a aussi le bruit propre de la source qu'il faudrait prendre en compte: dans ton principe, tu l'amplifies d'un coté pour diminuer de l'autre, donc impossible de gagner quoi que ce soit. D'autre part même en supposant que ru arrives à augmenter le SNR, ça n'explique aucun des phénomènes cités que tu aurais entendu.


Y at'il un sujet sur les modules powersoft ? je pense ces petits modules très pratique pour le DIY.

Les utilises tu ?
J'ai évoqué ces modules quelque part dans un sujet, j'ai programmé un peu avec SigmaStudio. C'est bien, mais peut être un peu limité à mon mon gout, puisque on a le choix de patcher comme on le souhaite des modules, mais ces modules sont figés sans aucune possibilité d'intervenir sur la programmation interne. Ca aurait mieux d'ouvrir un peu plus l'architecture, un peu comme l'a fait Eventide sur ses effets hardware, sauf que l'interface Eventide est pas vraiment ergonomique, et peut vite se révéler fastidieuse si on veut quelque d'un peu compliqué. Idéalement, il faudrait quelque chose qui se rapproche d'un logiciel style MaxMSP qui permet de rajouter/modifier le code afin de customiser le processing.


_________________
"Il y a deux types de sonorisateur: ceux qui savent utiliser le bouton "preset" du processeur, et ceux qui savent à quoi servent les autres boutons."
Calculatrices Audio Android
Bons plans Thomann

246 Re: quel processeur choisir? le Mer 27 Avr - 17:51

mr one

avatar
Bebert7068 a écrit:Hello.
Je me permet de vous rejoindre...
Marc à raison, pratiquement tout les digisynthetic ont un niveau de sortie max de 2Vrms (impeccable avec les amplis thomann).
J'utilises actuellement un dcx (bonne ergonomie en façade) et j'avoues que les digisynthetic m'intéressent vraiment pour le limiteur rms. J'ai contacté sanny de chez digisynthetic pour avoir des infos: ds216e peut être envoyé pour 215$ + 70$ de frais...

Pour le coup la série ds214/16 et 18 E on un niveau qui va jusqu à 12dbu ce qui laisse plus de marge.
Effectivement le rapport qualité prix est imbatable...

Je dois relancer sanny pour éventuellement qu il upgrade cette série en intégrant la pente à 18 db et un limiteur Crête en plus du rms.

Je vous tiens au jus Wink

247 Re: quel processeur choisir? le Mer 27 Avr - 18:58

Bebert7068

avatar
Moi j'ai 19dbu d'après les specs de sanny....

248 Re: quel processeur choisir? le Mer 27 Avr - 19:01

Bebert7068

avatar
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

249 Re: quel processeur choisir? le Mer 27 Avr - 20:49

mr one

avatar
En effet oui je parlais du gain en sortie pas du niveau maxi...

250 Re: quel processeur choisir? le Mer 27 Avr - 22:42

Bebert7068

avatar
Oups excuses moi, je n'avais pas compris...

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 10 sur 12]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum