http://hornplans.free.fr

Le site des plans d'enceintes Horn à pavillon.

Derniers sujets
» Les perles du bon coin
Hier à 23:34 par michel29

» [Vends] Système T3V et MC246 sans ampli
Hier à 22:42 par dorian64

» Les Bons Plans du Net
Hier à 22:13 par ludo_as

» Nouveau système HIFI
Hier à 21:42 par dumbo027

» Présentation
Hier à 19:34 par sebdg1

» Vends système triphonique
Hier à 9:46 par bdemange

» Partage de vos oeuvres
Mer 17 Oct 2018 - 22:43 par Bebert7068

» ---- Votre sound system en photo -----
Mer 17 Oct 2018 - 22:04 par dimaire68

» AMPLIFICATEUR PRO CAMCO DL3000P
Mer 17 Oct 2018 - 20:54 par sebdg1


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Repliement des pavillons

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Repliement des pavillons le Ven 6 Nov 2015 - 14:07

adrixn


Salut,

Je poste dans cette section en me disant que c'est plutôt en "hifi" qu'on peut se poser beaucoup la question, les compromis sont peut-être moins nombreux qu'en sono.

J'ai du mal à saisir un truc, le repliement d'un pavillon est un truc à quoi il faut faire gaffe, ok. Mais pourquoi?

Même si on comprend bien que c'est gênant, concrètement quelles sont les conséquences? Je veux dire, comment les mesurer, et comment les anticiper dans la vraie vie? (parce que si ça provoque des "défauts" ça veut aussi dire qu'en s'y prenant bien on peut s'en servir).

J'imagine que des problèmes d'écoulements provoquent en quelques sorte des réflexions ou autres. Mais comment on voit ça sur une mesure, et laquelle..?

Je me doute que c'est un peu compliqué de rentrer la dedans, mais bon, ça me travaille Question

2 Re: Repliement des pavillons le Ven 6 Nov 2015 - 16:04

Marc34

avatar

J'ai du mal à saisir un truc, le repliement d'un pavillon est un truc à quoi il faut faire gaffe, ok. Mais pourquoi?
Plus les fréquences sont hautes, plus ca peut poser problèmes (diffraction de l'onde)

Même si on comprend bien que c'est gênant, concrètement quelles sont les conséquences? Je veux dire, comment les mesurer, et comment les anticiper dans la vraie vie? (parce que si ça provoque des "défauts" ça veut aussi dire qu'en s'y prenant bien on peut s'en servir).

J'imagine que des problèmes d'écoulements provoquent en quelques sorte des réflexions ou autres. Mais comment on voit ça sur une mesure, et laquelle..?
Tu fais le même pavillon plié et non replié, puis en comparant les courbes réponse/phase, tu sauras exactement quelle est l'action du/des virages.

Sinon il faut utiliser des softs d'écoulement des fluides. Dans le réel: un pavillon avec parois plexigas, une camera haute vitesse couplée avec un procédé Schlieren permettant de visualiser l'écoulement de l'air. Il n'y a pas de solution réellement simple.


_________________
"Il y a deux types de sonorisateur: ceux qui savent utiliser le bouton "preset" du processeur, et ceux qui savent à quoi servent les autres boutons."
Calculatrices Audio Android
Bons plans Thomann

3 Re: Repliement des pavillons le Ven 6 Nov 2015 - 16:41

adrixn


Dac, diffraction. j'aurais pu y penser tiens.. Si les problèmes arrivent avec l'augmentation de la fréquence, est-ce on peut un peu "prévoir" le coup en mettant en balance les longueurs des sections et un 1/4 d'onde, ou 1/8 d'onde (ou autre) la plus haute à reproduire?
Pas précisément je me doute, mais genre en très gros.
Par exemple, un sub destiné au très basses fréquences, et une largeur de bande très réduite, dans lequel on replie n'importe comment, posera pas trop de soucis? (j'ai pas envie de le faire, c'est juste pour avoir une idée..).

Ca serait pas mal de faire ça tiens! Un de chaque. Bon faut un peu de temps par contre.. Mais pourquoi pas, j'ai deux hp de 8" qui ne servent pas, ça pourrait être sympa de tester.

En dehors de la réponse en fréquence, j'imagine que la phase peut en prendre un coup aussi. Mais est-ce que ça joue aussi sur la distorsion? (ou "les distorsions")

4 Re: Repliement des pavillons le Ven 6 Nov 2015 - 16:55

Marc34

avatar
Dac, diffraction. j'aurais pu y penser tiens.. Si les problèmes arrivent avec l'augmentation de la fréquence, est-ce on peut un peu "prévoir" le coup en mettant en balance les longueurs des sections et un 1/4 d'onde, ou 1/8 d'onde (ou autre) la plus haute à reproduire?
Il y a plusieurs paramètres qui rentrent en compte, la fréquence bien sur, l'angle du virage, sa progression, et donc la diffraction, les réflexions.

Par exemple, un sub destiné au très basses fréquences, et une largeur de bande très réduite, dans lequel on replie n'importe comment, posera pas trop de soucis? (j'ai pas envie de le faire, c'est juste pour avoir une idée..).
Oui sur un sub, les effets sont limités (ce qui ne veut pas dire inexistant)


En dehors de la réponse en fréquence, j'imagine que la phase peut en prendre un coup aussi. Mais est-ce que ça joue aussi sur la distorsion? (ou "les distorsions")
Oui ça peut jouer sur la distorsion.


_________________
"Il y a deux types de sonorisateur: ceux qui savent utiliser le bouton "preset" du processeur, et ceux qui savent à quoi servent les autres boutons."
Calculatrices Audio Android
Bons plans Thomann

5 Re: Repliement des pavillons le Ven 6 Nov 2015 - 17:10

adrixn


Ok merci Wink . Je vais réfléchir à comment je peux faire pour tester ça comme il faut. Et au plus simple..

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum