http://hornplans.free.fr

Le site des plans d'enceintes Horn à pavillon.

Derniers sujets
» Presentation C.L'événement
Aujourd'hui à 15:27 par C.L'evenement

» presentation hpar
Aujourd'hui à 10:02 par SinixTeR

» Les perles du bon coin
Aujourd'hui à 0:09 par lalule

» Les Bons Plans du Net
Hier à 14:56 par carcazone

» Ampli et Caisson à vendre (38,73,74)
Hier à 11:21 par karst

» Enceintes APG DS15S
Hier à 1:04 par ultraline

» Vente amplis Amcron, DSP Yamaha...
Jeu 19 Juil 2018 - 21:51 par BengeoLG

» Vends système triphonique
Jeu 19 Juil 2018 - 13:38 par bdemange

» Vend Korg Volca Kick (95)
Mer 18 Juil 2018 - 23:32 par Bebert7068


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Comment manipuler l'opinion publique en démocratie

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Marc34

avatar
Comment manipuler l'opinion publique en démocratie:

Le procédé n’est pas nouveau, mais toujours utilisé de nos jours. Que ce soit pour la publicité, la politique, la culture populaire, jusqu'à des pensées plus profondes, tout peut être manipulé, avec votre consentement et sans que jamais vous ne vous rendiez compte de la supercherie !







[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


_________________
"Il y a deux types de sonorisateur: ceux qui savent utiliser le bouton "preset" du processeur, et ceux qui savent à quoi servent les autres boutons."
Calculatrices Audio Android
Bons plans Thomann

djchristian28


ah! bel article.

un exemple récent sur les bienfaits des laits dit "vegetaux"
ou... comment vendre un produit de substitution au prix fort en faisant croire que c'est meilleur pour la santé. Idéal en cette période de bio--convergence.

ludo_as

avatar
Marc34 a écrit:[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Pour rebondir sur la 7ème stratégie, je rajouterais "exclure la négation dans ses discours"

ex, une flaque d'eau se trouve devant un gamin, il faut lui dire : "passe sur le trottoir" à la place de "ne passe pas dans la flaque d'eau". Le "ne" entraîne pour tout le monde une réflexion, et pour le gamin le moyen de provoquer.

brice8549

avatar
très bon reportage.

ouskabis

avatar
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Série de 4 documentaire d'1H qui retrace lien depuis les années 20 en liant les thèmes : Psychanalyse, individualisme, démocratie, Consumérisme, Marketing, Propagande, Manipulation de masses.


Bon visionnage

Marc34

avatar
Pour rebondir sur la 7ème stratégie, je rajouterais "exclure la négation dans ses discours"

ex, une flaque d'eau se trouve devant un gamin, il faut lui dire : "passe sur le trottoir" à la place de "ne passe pas dans la flaque d'eau". Le "ne" entraîne pour tout le monde une réflexion, et pour le gamin le moyen de provoquer.
Effectivement, le langage utilisé est choisi, mesuré, la négation est interdite à quelques exceptions prêtes: la négation peut éventuellement être utilisée à la condition d’être accolée à des éléments positifs. Lorsque le cerveau humain est confronté à un élément positif accolé à un élément négatif, c’est le plus le positif qui dominera le plu souvent, parce que ça fait parti des mécanismes et automatismes du cerveau humain, ce qui rejoint la citation 10 de Noam Chomsky: "Connaitre les individus mieux qu'ils ne se connaissent eux mêmes".

Un exemple de détournement: il y a encore quelques années, lorsque une entreprise en faillite était reprise, on parlait de "licenciements". Aujourd'hui, le mot "licenciement" a été banni pour devenir "plan de sauvegarde de l'emploi". Sur le papier, ça sonne mieux, mais c’est exactement la même chose qui est faite: on essaye juste de mieux faire passer la pilule en valorisant l'aspect positif, mais en occultant le négatif.

Et puis il y a divers oxymores, par exemple "l'égalité des chances": soit on établit qu'il y aura égalité par choix, soit c'est la chance qui est déterminante, mais les 2 à la fois c’est impossible.

Et puis il faut aussi se méfier de ces anglicismes, des formules toutes faites qui sont importées car développés dans un autre pays (via des sociétés spécialisées), et visant à ne plus passer comme négative. Par exemple le Story Telling: On va vous raconter une jolie histoire, mais dans les faits, c'est une manipulation de votre esprit visant à améliorer l'image d'une personne, une société, un produit. Les personnes qui écrivent ce story telling ne s’embarrasseront pas avec la vérité, seul le résultat compte à leurs yeux. L'ancien employeur de Macron, un banquier Rothschild vous explique cela en 1 minute:



Dans le domaine bancaire: Le "Quantitative Easing" n'est qu'un mot savant pour dire "planche à billets". Quand la BCE annonce qu'elle va faire du QE et pour des sommes importantes, comme personne ne comprend ce que c’est,  personne ne proteste. Dans la réalité, plus on fait de QE, plus cela provoque de l'inflation que vous consommateurs devront payer. Et la planche à billets, c'est comme la drogue, il en faut toujours plus.

Les exemples sont nombreux et avec un peu d'expérience, il est facile de les repérer. On appelle cela la "Novlang", terme inventé par George Orwell dans son Roman 1984, livre décriant une société totalitaire consentante.

Lors d'une conversation, lorsque quelqu’un n’est pas d'accord avec son interlocuteur, pour le disqualifier, il suffit d'aller vers le point Godwin. Autre techniques similaire pour le disqualifier: le traiter de populiste, complotiste, faciste ou encore antisémite.

Sur le terme populisme: initialement, cela désigne l'idéologie qui se réfère au peuple plutôt qu'aux élites qui les dirige. C’est une notion 100% compatible avec la démocratie, puisque Demos = peuple, Kratos = pouvoir, autrement dit, la démocratie, c'est le pouvoir au peuple. Sauf qu’aujourd’hui, le terme "populisme" a été complétement galvaudé, confondu avec démagogie: encore de la novlang. Mais le tour de force de l'oligarchie de la révolution a été de faire croire au peuple que la démocratie pourrait être représentative, c’est à dire exercée par des politiciens professionnels, dans les faits, des oligarques qui une fois élus n'auraient pas trop à s’embêter avec ce que pense le peuple.

Le meilleur exemple est le référendum de 2005: les Français ont voté majoritairement non à l'UE, et ils ont quand même eu l'UE: bel exemple de négation totale de la démocratie. Depuis 13 ans, plus aucun référendum n'a été organisé. Manifestement, le gouvernement n'a pas envie d'entendre la voix du peuple.

Au Pays Bas, les politiques ont considéré que le peuple votait mal, alors ils ont décidé de supprimer le référendum, véridique:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Si ça c’est pas le début du totalitarisme...


_________________
"Il y a deux types de sonorisateur: ceux qui savent utiliser le bouton "preset" du processeur, et ceux qui savent à quoi servent les autres boutons."
Calculatrices Audio Android
Bons plans Thomann

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum